jalousie-amoureuse-eaacasagrande-2
Psycho

La jalousie amoureuse : l’accepter, l’analyser, la combattre pour en finir avec la toxicité

Bien que pratiquement inévitable, la jalousie quand elle est appliquée à forte dose est l’un des comportements les plus toxiques dans une relation amoureuse.

 

jalousie-amoureuse-eaacasagrande-1

 

Pour autant, il ne faut pas se laisser abattre par cette sensation et prendre le temps de l’analyser afin de sortir de son cercle infernal. On fait le point sur la jalousie amoureuse.

Ce sentiment tire ses origines du doute, du manque de confiance en soi, mais aussi de sa ou de son partenaire, mais passeulement. La jalousie exacerbe nos pires réactions et peut conduire à des relations brisées voire pire : hystérisme, dépression, paranoïa et obsession, qui sont autant de comportements dangereux pouvant mener à des drames (les fameux « drames conjugaux »). Pas étonnant qu’un nombre incalculable d’œuvres tisse ses intrigues autour de ce ressentiment, comme en 1604 avec la célèbre pièce de théâtre de Shakespeare racontant l’histoire d’Othello et de Desdémona.

Le jaloux ou la jalouse ne sont pas à ignorer ni à moquer. De plus, la communication est primordiale dans le couple. Il est alors temps de comprendre son ennemie pour en tirer les bonnes conclusions et parvenir à la combattre efficacement.

 

Les prémices de la jalousie : enfance, doute, infidélité et confiance en soi

Pour en comprendre son origine, la jalousie peut apparaître dès l’enfance où le sentiment sera plus ou moins bien accepté par le poupon. C’est en effet au moment où le bambin va devoir comprendre que sa relation avec le parent (souvent du sexe opposé, coucou Œdipe) n’est pas exclusive ni fusionnelle que la situation peut se tendre. Pire encore, l’apparition d’un beau-parent ou d’un deuxième enfant dans la fratrie peut venir renforcer cette envie. Il faut alors que le petit garçon ou la petite fille parvienne à accepter cela afin de ne pas développer de mauvaises habitudes dans le futur.

Car beaucoup de psychiatres doivent remonter à l’adolescence ou à l’enfance afin d’aider leurs patients à soigner leur anxiété et leur colère. Se faire aider par des proches ou par un spécialiste n’est d’ailleurs pas une fatalité car il est difficile de s’en sortir seul face à une telle insécurité. Une psychanalyse permet de faire comprendre à l’envieux son degré de pathologie dans son comportement. En effet, nous ne parlons pas simplement d’une émotion passagère quand le ou la partenaire se fait accoster dans la rue mais bel et bien de sentiments toxiques pouvant mener à la méchanceté, la frustration ainsi qu’à la haine et à la violence.

Pour ne pas arriver à de telles extrémités, le docteur peut alors inverser les rôles et se mettre dans le rôle de la victime du jaloux afin de faire prendre conscience que de tels soupçons ne peuvent pas être bénéfiques dans une relation amoureuse ou amicale. Si vous doutez, observez les gestes de l’autre.

 

jalousie-amoureuse-eaacasagrande-4

 

Cette rancune peut venir d’un manque évident de confiance en soi mais pas que. En effet, on pense souvent que la jalousie reflète un profond mal-être : « je ne suis pas assez bien pour elle » ou bien « je suis indigne de l’affection que je reçois ». On s’enferme alors dans un cercle vicieux où le doute s’installe et où l’on devient sûr que l’autre doit avoir envie d’aller voir un amant ou une amante voire que la personne le fait déjà. Mais il y a également le cas inverse l’orgueil nous pousse à nous dire que l’on ne peut pas se laisser traiter comme cela et qu’on doit réagir face à la tromperie supposée de notre partenaire.

Enfin, il arrive que ces disputes incessantes ne soient en fait que le reflet de la projection de notre propre désir de tromper l’autre. Dans la psychanalyse, cela ne serait qu’une conséquence de notre inconscient (et donc pas forcément la réalité) à être infidèle nous-mêmes et à nous protéger face à cette possibilité de trahison.

 

Des stratégies pour combattre la jalousie

Nous avons énuméré beaucoup d’émotions négatives pour l’instant et ce n’est évidemment pas comme cela que nous parviendrons à triompher de la jalousie.

Car souvent, on utilise la jalousie comme un bouclier afin de se protéger des futures déceptions éventuelles à venir. On croit que cette solution est la bonne car cela nous évite d’être surpris ou déçu par un cocufiage ou l’arrivée d’un rival amoureux.

Et pourtant, se convaincre de ce genre de choses ne la rendra pas pour autant évitable ni ne nous fera aller mieux une fois le fait accompli. C’est même plutôt une prophétie auto-réalisatrice puisqu’un comportement néfaste envers son ou sa partenaire ne fera que creuser un fossé et accélérer ce genre de dispute.

 

jalousie-amoureuse-eaacasagrande-3

 

Il est préférable d’essayer d’affirmer sa puissance face à son manque de confiance en soi comme se dire « je mérite de le ou la garder » ou encore « j’ai les moyens de me faire aimer de quelqu’un d’autre si notre histoire venait à se finir ».

Rester positif pour évacuer ces sentiments négatifs est une bonne solution pour travailler sur sa jalousie en l’acceptant. Retrouver des petits moments à deux, faire des remarques sur les choses positives et non les choses néfastes, travailler sur son comportement en se refrénant de faire des remarques inutiles et surtout prendre du recul sont autant d’idées à creuser pour parvenir à soigner sa susceptibilité et son inquiétude.

Cela paraît plus facile à dire qu’à faire et c’est pour cela qu’il est bon de se faire aider, que ce soit par son entourage ou des professionnels. Cela permettra également de retrouver une vie plus saine et surtout plus autonome où le partenaire ne doit pas prendre toute la place dans la relation. Accepter la jalousie passe aussi par accepter que l’incertitude fait partie de la vie mais également de la séduction dans un couple. Car à petites doses, la jalousie permet de faire comprendre à l’autre qu’on pense toujours à notre relation et que l’amour est toujours aussi important.

 

Il faut cependant faire attention à ne pas tenter de forcer le partenaire à oublier des personnes ou ne plus du tout parler à des amis. Beaucoup de comportements jaloux finissent par des disputes avec des amis proches voire à une isolation complète de son cercle familial. Car s’il est impossible d’effacer la jalousie de son esprit, il faut également comprendre et accepter qu’on ne peut pas contrôler ce que pense ou ressent notre partenaire. Et comme souvent, la communication au sein du couple est primordiale.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *